Sac à main : le cuir à l’honneur

Pourquoi les sacs à main tête de mort en cuir sont-ils élégants ? Tout simplement parce que le cuir possède des qualités intrinsèques. Traité habilement et façonné avec soin, le cuir permet de créer différents articles vestimentaires, dont le sac à main, accessoire de mode par excellence.

Reconnaître les variétés de cuir
En premier lieu, il faut savoir distinguer le cuir de ses imitations. Le vrai cuir, d’origine animale, ne subira aucune altération sous la flamme d’un briquet. Mais s’il s’agit d’un produit composé d’imitation, celui-ci fondra sous l’effet de la chaleur.

Le cuir provient de la peau de différents animaux. Ainsi, le cuir d’agneau et de mouton, doux au contact, sert à la confection de gants, pour sa belle résistance à la transpiration. Les fabricants de sacs à main l’utilisent plutôt pour la réalisation des poignées de sac.

Ensuite le cuir de porc. Fin et délicat, il convient à la confection de bracelets de montre. Ce cuir se salit très facilement.

Le cuir daim, bien que velouté, se révèle assez ordinaire, avec une tendance à déteindre au fil du temps. Il convient à la ganterie, aux vêtements et aux chaussures.
34871-thickbox_alysum

Les trois meilleurs cuirs pour la confection de sac à main de qualité sont :

-le cuir de vachette (épaisseur 2 mm et plus) pour la maroquinerie de prestige

-le cuir « buffle » (vache ou bœuf) imperméable et résistant, employé pour les articles haut de gamme

-le cuir « gras » vache grasse, épais et très souple aussi.

Distinguer les genres de cuir

Selon le traitement des peaux, le cuir reçoit une appellation spécifique.

Le cuir pleine fleur désigne le cuir utilisé dans toute son épaisseur, côté « fleur » c’est-à-dire du côté de la peau et non de la « chair ». Très résistant et très imperméable, ce cuir permet la réalisation de magnifiques sacs à main. Différents traitements des peaux donnent lieu à des variétés de cuir pleine fleur, à savoir : plongé, nappa, grainé, vieilli.

Le cuir suède, velours ou daim provient de peaux travaillées sur l’envers. Le ponçage leur donne l’aspect velours.

Le cuir nubuck, très résistant, provient de peaux de qualité moyenne. Leur traitement aboutit à un aspect mat et brut du cuir. Il est moins résistant que le cuir nappa.

Plutôt médiocre, la croûte de cuir provient de couches taillées dans les parties basses de la chair du cuir. Poncée et retravaillée, la peau arbore un aspect velours.
34866-thickbox_alysum